OrBinah

(En français) Hypothèse théorique sur l'extension de la racine en Chamito-sémitique (Afro-asiatique)

Hypothèse théorique sur l’évolution de la racine en chamito‑sémitique

(Version 14 avril 2018)

 

A la mémoire de Morris Halle (23 juillet 1923 – 2 avril 2018)

 

Mohamed Elmedlaoui

Institut Universitaire de la Recherche Scientifique – Rabat

 

 

 

1. Résumé

Les études comparatives de la racine et de son évolution diachronique en sémitique et en chamito-sémitique (afro-asiatique) ont donné lieu à une vaste littérature (Moscatti et al, Diaconoff, Rozén, D. Cohen, Bergsträsser, Zaborski, Militarev, G. Bohas, entre autres). Un manque de perspectives dû à l’inexistence d’une véritable cumulation explicative qui soulève, à chaque fois, de nouvelles questions plus avancées, semble pourtant marquer ce champ d’investigation scientifique.

Jusqu’ici, les investigations prennent l’aspect d’amas épars d’observations de faits empiriques qu’aucune hypothèse théorique n’ordonne en en expliquant les contours, là où l’observation empirique est juste. Ce travail se propose d’en proposer une sur le rapport entre racines bi-consonantiques et racines de plus de deux consonnes dans cette famille de langues. En voici les grandes lignes:

A côté d’une classe diachronique de mots bi-consonantiques, voir de mono-consonantiques ayant résulté d’affaiblissement/disparition de certaines consonnes (ex. AC. faqm / fam / fu "bouche"), un large fond lexical de racines CCC et CCCC dérive diachroniquement de racines plus anciennes à deux consonnes **CC seulement, qui, avec une voyelle sous forme de CvC, constituaient à la fois le mot minimal sur le plan morphologique et le pied minimal à deux mores sur le plan prosodique (dans le sens de McCarthy & Prince 1990). Ces racines bi-consonantiques ont donné lieu en évolution à d’autres racines  plus vaste : *CCC puis CCCC. Ces nouvelles racines sont obtenues par une lexicalisation d’un ancien matériel affixal inséré. Sur le plan sémantique, les nouvelles racines étendues connotent et/ou dénotent tout un spectre de valeurs d’expressivité et/ou d’aspects; et par là elles ouvrent la voie aux différents rapports de métaphore/métonymie, qui génèrent de nouveaux sens abstraits.

Le matériel phonétique d’extension de la racine à deux consonnes vers trois puis à quatre appartient à la classe des sonnantes (l, r, m, n, w, y et les laryngo-pharyngales), une classe diachroniquement conçue en tenant compte du fait diachronique relevé par les spécialistes de cette famille de langues, à savoir l’évolution m>b/p>f. Ce matériel est associé sémantiquement à des traits divers d’expressivité et d’aspects et modes du verbe et de ses dérivés morphologiques (nom d’action et participes). Avec les rapports sémantiques de métaphore/métonymie, lesdits traits sémantiques ont donné lieu à la génération de tout un large fond de concepts abstraits du lexique dans chacune des langues de cette famille.

Des tables systématiques de séries d’exemples concrets sont données dans ce travail. Ces exemples sont tirés principalement de l’arabe classique (AC.), de l’hébreu (Héb.) et du berbère tashlhiyt (Tash.). Ils montrent, grâce à la façon systématique dont ils sont exposés dans des tables à colonnes constantes,  un haut degré de régularité de cette vision de l’évolution des faits du lexique. En tant qu’hypothèse réfutable de travail, cette hypothèse théorique fait des prédictions assez vérifiables, et par là, elle ouvre le champ à d’autres questions d’investigation plus avancée, une perspective que la méthode purement empirique et/ou mentaliste d’amassement de données glanées au gré du hasard ne permet pas d’ouvrir.

 

 

Le texte intégral de l’article

https://static.blog4ever.com/2006/04/162080/Extension-de-la-racine-GLECS--R--par---.pdf

 

 

En attendant la publication papier de cet article, la référence est recommandée comme suit :

 

Elmedlaoui, Mohamed (tapuscrit 2018) "Hypothèse théorique sur l’évolution de la racine en chamito‑sémitique".  OrBinah. 

https://orbinah.blog4ever.com/en-francais-hypothese-theorique-sur-l-extension-de-la-racine-en-chamito-semitique-afro-asiatique

-----------------------------

 

Pour l’arrière plan théorique de la présente étude, voir le texte suivant :

"Des concepts de 'système', 'typologie' et 'changement historique' (Eléments de synthèse)" :

https://orbinah.blog4ever.com/en-francais-synthese-sur-l-etat-des-etudes-linguistique-chamito-semitiques-afro-asiatiques1997

 

-----------------------------

Mohamed Elmedlaoui

https://orbinah.blog4ever.com/m-elmedlaoui-publications-academiques



14/04/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres