OrBinah

(En Français) Le patrimoine immatériel au Maroc, un lieu de mémoire à travers le lexique, les symboles et la tradition orale.

Référence de l’article:

 

Elmedlaoui, Mohamed (2012) "Le patrimoine immatériel, lieu de mémoire et de dialogue interculturel" in Abecassis Frédéric, Direche Karima et Aouad Rita (sous la direction de). La bienvenue et l'adieu. Migrants juifs et musulmans au Maghreb (XVe-XXe siècles) ; volume II. Coédition Karthala / La Croisée des Chemins (Casablanca - Maroc).

 

Abstract du texte:

Le texte examine cinq aspects d’interférence qui marquent la culture marocaine, eu égard à sa composante juive tout particulièrement. Le départ massif des années 1960 n’a pas empêché que subsiste une empreinte profonde du judaïsme dans le patrimoine immatériel du Maroc. L’examen de ces aspects d’interférences est de nature à montrer que, pour ce qui est des dimensions identitaires, de religion, de culture et de civilisation, la règle générale est LE SYNCRETISME ET L’INTERFERENCE DES ELEMENTS, tandis que les conflits sur le terrain trouvent leur motivations plutôt dans les intérêts politiques conjoncturels concrets, et ne peuvent, par conséquent, être résolus que sur le plan politique et par des moyens politiques appropriés. Il s’agit donc d’examiner, pour la culture marocaine, certains aspects du lexique (titres et onomastique), de la tradition orale et cultuelle, des éléments symboliques visuels (armoirie), des arts musicaux et de la littérature au Maroc.

--------

Pour une édition ouverte en ligne du texte, cliquer sur le lien suivant :

http://books.openedition.org/cjb/234

 

--------

Mohamed Elmedlaoui

https://static.blog4ever.com/2006/04/162080/Elmedlaoui-CV-Publications_4840497.pdf



13/02/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres