OrBinah

(En français et en arabe). Du sort de deux textes-2019 de témoignage en hommage posthume à Haïm Zafrani

Du sort de deux textes-2019 de témoignage

en hommage posthume à Haïm Zafrani

 

 

 

 

I.  Circonstances des deux textes

 

Deux versions (française et arabe) d’un drôle de sort d’un texte en hommage posthume à Haïm Zfrani, grande figure de la pensée et de la culture judéo-marocaine et membre de l’Académie du Royaume du Maroc, dans le cadre de l’exploration des contenus de l’Affluent hébraïque de l’identité et la culture marocaines, consacré par la Constitution. Il s’agit des deux textes qui suivent (dont l’un est la traduction de l’autre) dont la version française fut présentée dans «Colloque international: Haïm Zafrani, membre correspondant de l’Académie du Royaume du Maroc. Rabat. 12-13 juin 2019".

 

Après une première réaction d’éloge sur le vif après réception des deux textes pour la publication des Actes, j’apprends PAR TELEPHONE que les responsables de l’édition de ces actes exigent  la suppression du qualificatif "précurseur" dans le titre ("Haïm Zafrani, précurseur de la promotion de l’affluent hébraïque de la culture marocaine"). La deuxième fois, par téléphone toujours et à plusieurs reprise on exige la suppression de la phase finale du texte qui évoque l’esprit versé de Haïm Zafrani dans la littérature mystique et kabbalistique juive (détails dans le point-III ci-après).

 

 

II.  Voici les liens vers les deux textes :

 

1-  "حاييم الزعفراني، باعث الوعي بالمكوّن اليهودي العبري للثقافة المغربية" (محمد المدلاوي-2019)

https://static.blog4ever.com/2006/04/162080/Zafrani-acad--mie-2119-texte-Ar..pdf

 

 

 

2-" Haïm Zafrani, promoteur de l’affluent hébraïque de la culture marocaine" (Mohamed Elmedlaoui-2019)

https://static.blog4ever.com/2006/04/162080/Zafrani-Acad--mie-2019-TEXTE-Fr.pdf

.

 

 

 

III. Rejet, en fin de compte, des deux textes

 

Les deux textes ont été refusés pour publication dans les actes dudit colloque à cause - selon ce que j’ai appris PAR TELEPHONE toujours (en guise du travail scientifique de la partie responsable de l’édition des actes"!") - de la dernière phrase dont se terminent l’un et l’autre des deux versions, sous prétextes que "après investigations auprès de plusieurs proches de feu Zafrani, il n’est pas établi qu’il a un intérêt de quelque nature que ce soit avec LA CABBALE, et que sa fille, Elie Zafrani (entendre ‘son fils’, prof. en MEDECINE) s’est sentie scandalisée d’entendre que son père a de l’intérêt pour la KABBALE". Ladite phrase finale dont il s’agit, tout à fait contingente par rapport à l’essence dans les deux versions de ma contribution, française et

arabe respectivement, est la suivant

 

En français :

 "... Suite à la disparition de Haïm Zafrani six mois plus tard (31 mars 2004), je publie une sorte de requiem à sa mémoire dans deux journaux marocains. J’ai photocopié l’un d’eux en papier-carton et l’ai encadré; et quelques mois plus tard, je l’ai remis à sa femme Célia, qui l’accrocha dans le salon, juste près du chevalet portant la belle édition illustrée en grand format poster du fameux Sefer Yitsira ("Livre de la Création") que chérissait le mystique et kabbaliste Haïm  Zafrani, qui en avait lui-même établi le texte."

 

- En arabe :

 "... الطبعة العملاقة المزيّنة البديعة الأنيقة  لكتاب ספר יצירה "كتاب الإبداع" (من كتب الإشراقيات  العرفانية) التي هي من تحقيق الزعفراني نفسه، المتشبع بالتصوّف والقبالة العرفانية، التي ألف فيها كتابا كاملا (Zafrani 2002) ضمّنه تحقيقا لنص كتاب الربّي يعقوب بن إسحاق بو-يفركًان الأقاوي (من بلدة أقّـــا في تخوم الصحراء) في التصوف، الذي عنوانُه פרח שושן "زهر السوسن".

"

VI. Enfin,

Voici – à titre  d’information au sujet de l’intérêt que porte le regretté H. Zafrani pour la mystique juive et la kabbale juive (au sens mystique et non magique et populaire dit Kabbale Noire) :  

1-  Zafrani, Haïm (1978).  Sefer Yesira "Le Livre de la Création ou la Kabbale des Origines", textes hébreu, français et anglais, réalisé en collaboration avec le peintre viennois Ernst Fuchs, éd Art et Valeur, Paris 1978.

2-  Zafrani, Haïm (1996). Kabbale, vie mystique et magie. Maisonneuve & Larose. Paris.

 

3-  Zafrani, Haïm (2002). Ethique et mystique. Judaïsme en Terre d’Islam. Le commentaire kabbalistique du "Traîté des Pères" de J. Bu-‘Ifrgan. Maisonneuve & Larose. Paris. (L’ouvrage vient d’être traduit en arabe par Abderrahim Himmad et est sous presse chez les éditions, Bouregrague)

.

Le livre-1 ("Sefer Yesira ...", base de la kabbale et de la mystique juive, avec le Zohar)

Ce livre, pour lequel son auteur, H. Zafrani, vouait une affection particulière, consiste en une édition de prestige de très grand format, en calligraphie  illuminée et en couleur, dont un exemplaire, dressé en guise de tableau sur un chevalet, décorait la profondeur, face aux invités, dans le salon des feus Zafranis depuis que je les ai connus et que je leur rendais visite. Feu H. Zafrani aimait le présenter avec enthousiasme à tout visiteur qu’il jugeait initié.

 

Le livre-3 (Ethique et mystique ... Le commentaire kabbalistique du "Traité des Pères" de J. Bu-‘Ifrgan) est un ouvrage de 250 page (v. photos: COUVERTURE ; Avant-propos RECTO

 et VERSO; la DEDICACE en hébreu pour M. Elmedlaoui; dernière lettre de Célia Zfrani RECTO  et VERSO) qui comprend notamment (pp 163-244) une édition du traité cabalistique du mystique Jacob  Bifergan (de la localité de Aqqa dans les confins du sahara du Sud marocain), intitulé פרח שושן ("Fleur de lys").

 

-----------------------------------------

Mohamed Elmedlaoui

https://orbinah.blog4ever.com/m-elmedlaoui-publications-academiques



10/01/2022
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 323 autres membres