OrBinah


A Monsieur Abdejlil Lahjomri, Secrétaire Perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc,

2 appréciations
Hors-ligne
ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES DU MAROC   
A MonsieurAbdejlil Lahjomri,
SecrétairePerpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc,
 

RespectableMaître,

 J'ai leplaisir de venir vous féliciter et vous assurer de cette admiration
spontanée à laquelle votre personne et votre large culture invitent. Comme de
mon appréciation, réelle quoique banale,  de vos écrits sur le Web, dont
le Quid.ma.


 Cetteoccasion publique me force au souvenir. Celui de mon Maître, le doyen Si Abdellatif
Berbich, qui malgré ses responsabilités de son vivant, restera pour beaucoup, l’une
des plus illustres icônes. Il futl'écoute patiente de mes suggestions et propos personnels… (Cent hôtels en face
des derricks, le Temple universitaire des religions au Maroc, une idée qui me
semblait aller dans le sillage des préoccupations politiques de feu Hassan II,
puis la présence de l'armée, par ses médecins militaires, dans les régions victimes
des conflits ou des catastrophes humanitaires). Des simples idées…


 Il aurasoutenu aussi et de multiples façons, nos activités civiques, médicales et
humanitaires. D’abord, à la fac, comme responsable de corpo de médecine,
unémiste à l’époque, quand je fus son chargé des affaires culturelles. Puis au
sein de l'Amicale des Médecins de Kénitra, que j'ai avais cofondée. Cette asso
fut la première dans les régions, après la SMSM. Le Doyen permettait aux
professeurs du CHU de venir à Kénitra, où j’étais interne, y faire des
conférences aux médecins des deux secteurs.

 Puis, notreaimé doyen fut l’un des soutiens moraux de l'AAMM, officine que je dirige
encore actuellement, malgré ma propre myasthénie. Il en fut le premier de nos
membres scientifiques et honoraires. Cette association est vouée aux
paralytiques, victimes des maladies auto-immunes, orphelines et rares. Ses
courriers, émanant de l'Académie, nous enthousiasmaient, en nous restituant
cette dignité amoindrie par la maladie, en nous donnant plus de dynamique et de
vigueur, afin de positiver dans le service d’autrui, par-delà l'ignorance de
cette maladie grave de la part des médecins, et des faiblesses de nos moyens.

Notredoyen Berbich, fut mis au courant des ruptures de stock, itératives et des
manquements du médicament Mestinon*, au Maroc. Produit vital pour les myasthéniques,
sans lequel l’handicapé neurologique s’asphyxie sans autre recours possible !

 C’estainsi que nous avons tenu notre fidèle doyen au courant de notre sollicitation répétée
des Hauts Lieux du gouvernement et de notre souci quant aux taxes indirectes,
sur les soins. En effet, la TVA et les Taxes de Douane, sur les médicaments,
les intrants, les réactifs et autres instruments médicaux, culminent entre 24
et 37 %.

 Ces taxessur les maladies grèvent l’accès aux soins et ne pénalisent que les malades;
sensu stricto ! Taxes iniques et insanes, s’il en fut, qui nécessitent leur simple
suppression. Cet aspect anti humanitaire de la fiscalité courante est un déni
de justice, du bon sens et de la moralité citoyenne et sociale. C’est un sujet
élémentaire des droits de l’homme qui n’a pas été bien conscientisés chez les
décideurs, de partout. Nous pensons à l’AAMM, que la Personne n’a pas à être
assujettie à ces taxes, ni à être fiscalisée sur ses douleurs ou sur ses
handicaps, qu’ils soient passagers ou chroniques !

 Tout ceci,nous le répétons inlassablement comme dans un magistère aux partis et aux
décideurs. Je m’excuse de cet étalage, conjugué à la première personne. C’est pour
vous dire comme témoin, que les vrais professeurs ne quittent jamais leurs
disciples. Et, d’ajouter que leur esprit ou leur génie, poussent les lauréats à
se surpasser, afin restituer leurs apports et de les pérenniser, comme dans un ineffable
et perpétuel relais. Bon ventdonc, à l'Académie du Royaume du Maroc, sous votre heureuse administration, Si Abdejlil
Lahjomri ! Nous en attendons les nécessaires retombées sur le monde de la
culture, l’universel bien sûr, comme à son ouverture et à ses retombées sur le
Maroc, avec plus efficience et de profits encore.

 En vousespérant, santé, réussite et longue vie, je vous invite monsieur le Secrétaire
Perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc, à adhérer à notre jeune association
humanitaire, comme membre d'honneur, afin de stimuler plus, moralement
j’entends, cette timide fondation dans ses axes civiques et dans son entreprise
humanitaire.


DrIdrissi Ahmed, Président de l'AAMM,
 Kénitra, le 18 Mai  2015
 
 
ASSOCIATIONDES AMIS DES MYASTHENIQUES DU MAROC
CENTRE DEREFERENCE REGIONAL DES MALADIES NEUROMUSCULAIRES 
112,avenue Mohamed Diouri, Kénitra,

Telfax : 0537376330,Assistance: 0661252005     //myasthenie.forumactif.com      aamm25@gmail.com 

Dernière modification le mercredi 20 Mai 2015 à 17:19:52

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 182 autres membres